Accueil  
Club de tir Sportif de Poussan Club de tir Sportif de Poussan L'agenda du Stand Inscription Le forum du tir sportif Accueil


La météo du stand de ball - trap
La météo du Stand

FFBT Logo
Fédération Française de Tir

Règlement de la Fosse Olympique

 

.

  La FOSSE OLYMPIQUE

 La Fosse Olympique (présentation détaillée)

CROQUIS DE LA FOSSE OLYMPIQUE- © Dominique Jan / Mezzo Tinto

LA FOSSE OLYMPIQUE est une des 3 disciplines plateaux de l’ISSF (International Shooting Sport federation : fédération internationale du Tir sportif).

La fosse olympique fut introduite au programme des disciplines Olympiques en 1900, la version actuelle date de 1950.
En compétition internationale, les hommes tirent 125 plateaux, et les damees 75 plateaux. Les 6 meilleurs tireurs participent à une finale en 25 plateaux.
La fosse olympique utilise 15 machines à angle fixe. L’aléa sur les angles et les hauteurs n’existe pas. La discipline est cependant considérée comme très difficile car la vitesse des plateaux à la sortie des lanceurs est double de la vitesse de la Fosse Américaine soit environ 100 Km/h.

Tous les tireurs tirent exactement les mêmes plateaux, la difficulté est la même pour tous. Le recours à des pulleuses électroniques préprogrammées permet d’envoyer 10 plateaux à gauche, 5 centraux, et 10 plateaux à droite dans une série.
De même, des sonopulls électroniques permettent de lancer les plateaux dans un temps rigoureusement constant.

Le déroulement d’une série : rappel des règles.

L’arbitre derrière la ligne des tireurs utilise une trompette ou similaire pour signaler les plateaux ratés. Il est assisté par 1 ou 2 marqueurs de chaque côté de l’installation pour noter les scores.

Avec les moyens technologiques modernes, des écrans peuvent permettre la lecture des scores soit sur l’installation elle-même, soit dans le Club House, notamment lors des compétitions importantes.

Entre les postes 1 et 5, les armes peuvent être chargées, mais ouvertes dans l’attente du Tir. Entre le poste 5 et le poste 1, l’arme doit être déchargée. Ceci défavorise l’utilisation des fusils semi automatiques, ainsi que l’absence d’un chokage plus serré pour le deuxième coup.

Depuis 1991, l’ISSF a imposé l’usage d’une charge de plomb limitée à 24g.
Souvent les tireurs utilisent des canons chokés à 6 ou 7/10 en premier coup, à 8 ou 10/10 en second.
La canonnerie doit être d’une qualité capable d’assurer un bon groupement à des vitesses plateau de 100Km/h environ.
En compétition internationale, les hommes tirent 125 plateaux, et les dames 75 plateaux. Les 6 meilleurs tireurs participent à une finale en 25 plateaux.

Photos © Alain Marquina

Conduite d'une série de Fosse :

Règles ISSF. Les tireurs de la "planche" doivent gagner leurs postes respectifs dans l'ordre figurant sur la feuille de marque avec suffisamment de munitions et l'équipement nécessaire pour réaliser la série. Le sixième tireur doit se placer dans la zone indiquée derrière le poste 1, prêt à rejoindre celui-ci dès que le premier tireur aura tiré un plateau régulier et que le résultat sera connu. L'Arbitre prend la "planche" en charge et quand les procédures préliminaires sont terminées (nom, dossards, Arbitre Assistants, tirs d'essai, observation des plateaux d'essai, etc.) il donne le commandement "DÉPART".


9.6.3.2. Procédure.

  1. Quand le premier tireur est prêt à tirer, il doit épauler et appeler clairement à haute voix : "PULL", "LOSS", "GO" ou tout autre signal ou commandement, après quoi, le plateau doit être lancé immédiatement. Quand le résultat du tir est connu, le second tireur doit faire la même chose, suivi du troisième et ainsi de suite.
  2. Quand le tireur appelle le plateau, celui-ci doit être lancé immédiatement, compte tenu uniquement du temps de réaction humain pour presser un bouton si le déclenchement est manuel.
  3. Deux coups peuvent être tirés sur chaque plateau, sauf en finale et lors des barrages avant ou après finale où une seule cartouche doit être chargée.
  4. Après que le premier tireur ait tiré un plateau régulier, il doit se préparer à gagner le poste 2 dés que le tireur à ce poste aura tiré un plateau régulier. Les autres tireurs de la "planche "devront sur leurs postes faire la même chose en rotation de gauche à droite.
  5. La rotation continue ainsi jusqu’à ce que chaque tireur ait tiré 25 plateaux.
  6. A partir du moment où la série a commencé le tireur ne peut fermer son fusil que lorsque le tireur précédent a terminé son tour.
  7. Après son tir, le tireur ne doit pas quitter son poste avant que le tireur à sa droite n’ait tiré un plateau régulier avec un résultat enregistré sauf quand il a terminé son tir au poste 5 après lequel il doit se rendre immédiatement vers le poste 1 (6) en évitant de déranger les tireurs qui sont sur la ligne de tir derrière laquelle il passe.
  8. Tous les fusils doivent être transportés ouverts pendant les déplacements entre les postes 1 à 5 et transportés ouverts et déchargés lors du déplacement du poste 5 vers le poste 1 (6).
  9. Aucun tireur ayant terminé le tir à son poste ne devra se rendre au poste suivant d’une manière telle qu’il puisse gêner un autre tireur ou un officiel. 9.6.3.3. Temps limite de préparation
  10. Le tireur doit se mettre en place, charger son arme et appeler son plateau dans les 10 secondes après que le tireur à sa gauche ait tiré un plateau régulier avec un résultat enregistré ou que l'Arbitre ait donné le commandement "DÉPART".
  11. Si le délai n’est pas respecté, les pénalités prévues par les règles seront appliquées. 9.6.4. Interruption. Si une série est interrompue pendant plus de 5 minutes, pour une raison technique non imputable à un tireur, la planche pourra - avant la reprise - observer un plateau régulier de chaque lanceur du groupe ou l’interruption a eu lieu.

  Voir le règlement officiel des disciplines olympiques

    Photos © Alain Marquina



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2011 - 2012 | InfoWeb et A2F . Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés.    RETROUVEZ-NOUS SUR: : Twitter  Facebook         Legal / Crédits               Reglements